Publicité

Voici pourquoi le sommeil est vital pour le bon fonctionnement de notre organisme

Si le sommeil représente plus d'un tiers de notre vie, ce n'est pas pour rien ! Dès que l'on ne dort pas assez, c'est toute notre santé qui en pâtit, avec des conséquences cardiaques, neurologiques, psychologiques… Les nuits réparatrices portent bien leur nom.

Durant le sommeil, les battements cardiaques ralentissent et la pression artérielle diminue. C'est tout bon pour le cœur !

À découvrir également : Sommeil : nos experts font le tour des idées reçues

Des travaux de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) montrent qu'un sommeil de qualité de sept à huit heures réduit le risque d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral (AVC). Mais la régularité du sommeil serait tout aussi importante. Selon une étude publiée en 2023 dans le Journal of the American Heart Association, lorsque la durée de sommeil varie de plus de deux heures au cours d'une même semaine ou quand les horaires de coucher diffèrent de plus d'une heure trente d'une nuit à l'autre, les individus sont plus susceptibles de souffrir d'athérosclérose – une accumulation de dépôts graisseux dans les artères –, un facteur de risque d'infarctus du myocarde et d'AVC.

Une arme contre les infections

Fatigué, le corps est vulnérable. Des travaux américains parus en 2015 dans la revue Sleep ont déjà montré que dormir moins de six heures augmente par quatre le risque de s'enrhumer par rapport à une nuit d'au moins sept heures. « Le manque de sommeil diminue la résistance aux infections et perturbe le fonctionnement des cellules de notre système immunitaire », indique Arnaud Rabat, chef de projet dans l'unité fatigue et vigilance à l'Institut de recherche biomédicale des armées...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi