Publicité

Prébiotiques et probiotiques naturels : dans quels aliments les trouver ?

Selon l’INSERM, les probiotiques désignent des micro-organismes vivants qui, consommés en quantité suffisante, permettent un meilleur fonctionnement de l’organisme. Ces probiotiques peuvent être des bactéries (bifidobactéries, lactobacilles, lactocoques) mais également des levures. On les trouve naturellement dans certains aliments fermentés, mais aussi sous forme de compléments alimentaires. Les prendre régulièrement permet d’améliorer la composition de la fameuse "flore intestinale". Cette dernière, aussi appelée microbiote intestinal, désigne un ensemble de micro-organismes situés en bordure de l’intestin pour le protéger. Ils vivent en symbiose avec le corps humain et ne sont pas pathogènes. Au contraire, ils contribuent au bon fonctionnement de l’organisme. Pour résumer, un microbiote bien équilibré est essentiel pour une bonne santé digestive, métabolique, immunitaire et neurologique.

Les prébiotiques, quant à eux, sont des molécules dont se nourrissent les bactéries qui résident dans notre intestin. Consommer des prébiotiques permet de prendre soin de la santé de la flore intestinale. Les molécules prébiotiques sont présentes dans de nombreux aliments.

Les probiotiques comme les prébiotiques peuvent être très utiles en cas de déséquilibres de la flore intestinale. Ainsi, les aliments qui en contiennent permettent d’augmenter le nombre de micro-organismes bénéfiques et de réduire la population de ceux qui sont néfastes.

"Les prébiotiques et les probiotiques sont essentiels (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite