« Je préférerais que mon grand frère soit vivant » : Marina Foïs aborde le destin tragique de son frère

©Marechal Aurore/ABACA

À l’occasion de la sortie de « Cet été-là », Marina Foïs évoque, dans un portrait qui lui est consacré, un événement tragique de sa vie : la mort soudaine de son frère, Fabio.

Avec « Cet été-là », Éric Lartigau, le réalisateur de « La famille Bélier », exploite une nouvelle fois l’univers de la famille. Dans ce film, Marina Foïs joue le rôle de Sarah, la mère de Dune, autour de laquelle tourne l’histoire. Entre la jeune fille, aux portes de l'adolescence, et sa mère, la communication est très compliquée. « Elle n’est plus trop capable ni d’assumer son rôle de mère, ni d’être la femme de quelqu’un, ni d’aimer, ni de partager. Elle est perdue », indique Marina Foïs au sujet de son personnage. Un contexte familial difficile auquel l’actrice n’est pas étrangère.

Le drame d’une famille

Dans un portrait qui lui est consacré dans « Libération », ce mardi 3 janvier, Marina Foïs aborde la mort brutale de son frère Fabio, décédé en 1999, à l’âge de 31 ans, dans un accident d’avion. Il se rendait alors à une manifestation de voltige aérienne. « J’ai toujours trouvé ce passe-temps débile », avoue l’actrice quant à ce loisir. Avant d’ajouter : « La vie des Foïs, c’est un équilibre instable entre beaucoup de chance et pas mal d’infortune. » L’actrice reste cependant optimiste en expliquant : « Tout cela n’est pas que négatif. Évidemment que je préférerais que mon grand frère soit vivant, ce serait plus marrant, mais les drames donnent aussi du courage. J’y crois. » Ce courage a sans doute permis à la mère de Lazare et George d’évoluer professionnellement....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi