Comment prévenir l'allergie au soleil ?

·1 min de lecture

Petits boutons, démangeaisons... L'allergie au soleil, aussi appelée lucite estivale, est une manifestation fréquente (et contraignante) lors de l'exposition au soleil. Astuces et conseils pour éviter qu'elle ne se déclare dès les premiers rayons ! 

Comment prévenir l'allergie au soleil ?

Si, cet été, votre peau se couvre de plaques rouges et de petits boutons qui démangent, vous avez une lucite. Pas de panique, si cette allergie au soleil touche environ 30% des femmes jeunes, il est possible de la prévenir. Le point pour l’éviter avec le Dr Christiane Boulitrop, dermatologue.

Lire aussi : Trousse beauté de l'été, tout ce qu'il faut emporter

Allergie solaire : le point sur les traitements médicamenteux 

Une allergie solaire se renouvelant en général chaque année après la première atteinte, mieux vaut la prévenir par un traitement, qui donne de bons résultats dans 60% des cas.

Prendre des compléments alimentaires

Pas n'importe lesquels ! Veillez à ce que les gélules solaires soient fortement dosées en bêtacarotène, ce qui n’est pas toujours le cas des produits courants, destinés aux personnes n’ayant pas d’allergie. Les dermatologues conseillent Oxelio, à commencer quinze jours avant l'exposition (à raison de 3 gélules par jour) et à poursuivre pendant le temps d'exposition (2 gélules par jour). Pour le cas où ce traitement ne serait pas suffisant, demandez à votre médecin une ordonnance d’antihistaminiques et de pommade à la cortisone.    

Prendre des antipaludéens de synthèse

En complément, il est possible de prendre des antipaludéens de synthèse (sur ordonnance), mais ils ont parfois des effets secondaires (maux de tête, nausées) et ne peuvent être prescrits avant et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles