Publicité

Pour la première fois en France, un enfant né par PMA retrouve son géniteur

Depuis septembre 2022, les enfants nés par PMA peuvent demander à connaître l’identité de leur donneur. Pour la première fois en France, sur les 688 courriers envoyés, un homme de 33 ans a pu retrouver son géniteur.

C’est la première fois en France qu’une personne née par PMA retrouve son géniteur. Dans une enquête de France Inter, Charles s’est confié sur cette recherche difficile qui a finalement abouti à une belle histoire. À la mort de son père, il y a quelques années, il découvre que celui-ci n’est pas son père biologique grâce à des tests ADN. Depuis, il n’a plus qu’une idée en tête : retrouver le donneur tiers.

>> Lire aussi : « PMA pour tous : François Hollande « regrette profondément » de ne pas l’avoir faite voter durant son mandat présidentiel »

La loi relative à la bioéthique du 21 août 2021 a permis à Charles de se lancer à la recherche de ce père inconnu. En plus d’autoriser la technique de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes et pour les femmes seules, le texte introduit la levée de l’anonymat des donneurs de gamètes auprès des enfants nés de PMA, lorsqu’ils atteignent la majorité. Parmi les 688 dossiers, celui de Charles est le seul à avoir abouti. Grâce à la nouvelle loi, l’homme de 33 ans a pu accéder aux informations de son géniteur, qui sont arrivées « par courrier recommandé ».

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi