Publicité

Comment prendre en charge les varices vulvaires ?

Les varices vulvaires se manifestent le plus souvent pendant la grossesse. Généralement bénignes, elles peuvent toutefois être à l'origine d'une gêne et de douleurs handicapantes. Comment les identifier et surtout les soulager ? Explications et conseils du Dr Michel Dadon, médecin vasculaire à Paris et membre de la société française de médecine vasculaire (SFMV).

Définition : qu'est-ce qu'une varice vulvaire ?

Les varices vulvaires, comme leur nom l'indique, affectent la vulve. "Elles sont alimentées par les veines pelviennes et se développent essentiellement pendant les grossesses, du fait de l’hyperpression veineuse abdomninale et pelvienne qui empêche un retour veineux correct", explique le Dr Dadon.

Concrètement, au lieu de circuler correctement en remontant, le sang a tendance à refluer vers le bas, dans les veines pudendales internes, puis dans les veines vulvaires. Cette zone "gonfle" et devient donc douloureuse, généralement à la fin du deuxième trimestre de grossesse, ou au troisième.

Démangeaisons, douleurs, rougeurs... Comment reconnaître les symptômes de varices vulvaires ?

Les varices vulvaires se présentent sous la forme de dilatations bleutées ou violacées. Elles sont le plus souvent asymptomatiques, mais peuvent avoir un fort retentissement au quotidien : une hypersensibilité et un gonflement au niveau de la vulve,...

Lire la suite