Prendre et partager des selfies pourrait vous rendre plus heureux

Attrapez votre Smartphone, montrez vos belles dents blanches et cliquez si vous avez besoin d'un petit coup de fouet.

Prend un selfie sur lequel vous souriez pourrait contribuer à stimuler votre moral et même combattre la sensation de solitude et de stress. (Photo : Getty Images)

Des chercheurs ont découvert que prendre certaines photos quotidiennement pouvait booster le moral et combattre la sensation de solitude et de stress, d'après une nouvelle recherche publiée dans le journal Psychology of Well-Being.

La petite étude de quatre semaines a été menée auprès de 41 étudiants à l'université. Chaque jour, ils ont dû prendre une photo choisie de manière aléatoire parmi trois options : un selfie sur lequel la personne souriait, une photo de quelque chose qui les rend heureux ou enfin une photo de quelque chose qui rend quelqu'un d'autre heureux (en envoyant cette image à la personne concernée). Les volontaires ont également dû évaluer leur humeur trois fois par jour à l'aide d'une application de sondage sur leur téléphone.

Les trois images étaient associées à des émotions positives chez les sujets de l'étude. Les membres du groupe associé aux selfies devenaient plus « confiants et à l'aise » avec leur sourire ; le second groupe était « plus réfléchi et reconnaissant » et le groupe qui prenait des photos pour les autres était plus calme, grâce à leur lien avec la famille et les amis.

« Beaucoup de rapports dans les médias évoquent l'impact négatif de la technologie et nous nous penchons attentivement sur la question [à l'université de Californie à Irvine] », a confié l'auteure principale Gloria Mark, professeure en informatique, dans un communiqué de presse. « Nous constatons également un intérêt plus prononcé sur l'étude de ce que l'on connait maintenant sous le nom de « positive computing » depuis une dizaine d'années et je pense que cette étude montre que nos gadgets peuvent parfois offrir des avantages aux utilisateurs ».

« Nous ne sommes pas vraiment surpris par l'étude car d'autres études précédentes suggèrent déjà que manipuler une expression faciale souriante peut avoir un impact positif sur l'humeur des gens », confie à Yahoo Beauty Yu Chen, principale auteure de l'étude et spécialiste postdoctorale au département d'informatique de l'UCI.

Y. Chen explique qu'elle et ses collègues ont commencé cette étude en « implémentant les exercices qui stimulent le bonheur en tirant avantage de la pratique du selfie toujours plus populaire et en aidant les autres à devenir plus heureux ».

Elle comprend cependant qu'il existe des avis négatifs à propos des selfies et des images que nous voyons sur les réseaux sociaux. « Les gens ont tendance à définir les standards de la beauté en fonction des contextes sociaux et culturels, à cause de l'épidémie de la « maladie de la beauté » qui rend les gens trop exigeants vis-à-vis de leur corps et de leur visage », explique Y. Chen.

Les volontaires devaient prendre des selfies dans le cadre de la recherche afin de « capturer leur sourire et garder les selfies pour eux », explique Y. Chen. Certains participants ont ainsi observé des résultats plaisants vis-à-vis de leur sourire.

« Les participants se sentaient à l'aise et sereins à l'idée de prendre des selfies pour eux mais moins à l'idée de les partager sur les réseaux sociaux », continue Y. Chen. « Ils confiaient ainsi de ne pas avoir à s'inquiéter de la perception des autres ou de la gestion publique de leurs images ».

Elle fait remarquer qu'un selfie n'est ni positif ni négatif : tout dépend de l'utilisation qu'on en fait.

« De nombreux avis négatifs sont associés à la manière dont les gens évaluent leur beauté et leurs photos en fonction de l'avis des autres et des standards culturels », confie Y. Chen. « Il est essentiel qu'ils regardent à l'intérieur d'eux-mêmes et acceptent leur propre beauté, par exemple leurs sourires ».

Y. Chen ajoute : « En bref, souriez, prenez un selfie pour vous et appréciez vos sourires sur les photos. Il s'agit de votre beauté unique ».

Amy Capetta

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles