Pretty Woman : 5 anecdotes que vous ignorez (peut-être) sur le film avec Julia Roberts

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce lundi 6 juin, la chaîne W9 diffuse le film culte « Pretty Woman », porté par Julia Roberts et Richard Gere. L’occasion de lever le voile sur cinq anecdotes que vous ne connaissez peut-être pas.

Romcom américaine par excellence, « Pretty Woman » fait partie des films qu’on ne se lasse jamais de revoir – en compagnie d’une boîte de mouchoirs, d’un plaid doudou et de chocolats. Sorti dans les salles obscures en 1990, le long-métrage rythmé par le tube éponyme de Roy Orbison séduit des millions de spectateurs et berce de nombreuses générations. Les ingrédients d’un tel succès ? Un scénario flirtant avec un conte de fées, des répliques dotées d’une pointe d’humour, un duo qui matche à la perfection et la patte du cinéaste Garry Marshall (« Princesse malgré elle », « Valentine’s Day », « Happy New Year »).

À lire aussi >>> Histoire de culte : « Pretty Woman » ou la révélation Julia Roberts

« Pretty Woman », c’est aussi le film qui a lancé la carrière de Julia Roberts. Jusqu’alors méconnue du grand public, sa prestation dans la peau de Vivian, une jeune prostituée, va la faire passer du statut de jeune première à celui de nouvelle coqueluche d’Hollywood. Richard Gere, lui, ajoute ce long-métrage à une filmographie déjà impressionnante. Ensemble, le tandem crève l’écran grâce à une complicité évidente. D’ailleurs, il figure aujourd’hui encore comme l’un des couples les plus glamour du cinéma. Hors caméras, les deux comédiens scellent aussi une amitié solide et retrouveront, quelques années plus tard, Garry Marshall pour le film « Just Married (ou presque) ».

Outre le fait que le tournage...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles