Le prince Harry accuse son père et Camilla Parker Bowles d'avoir « ruiné sa vie pour faciliter la leur »

bestimage

Avant la sortie de ses mémoires, baptisées Le Suppléant, le 10 janvier dernier, le prince Harry avait accusé la famille royale d’avoir colporté des fausses informations le concernant afin de donner une image positive de la couronne.

À découvrir également : Alimentation : 91% des Français consulteraient un étiquetage évaluant l’utilisation de pesticides s’il existait

Certains membres de la famille royale n’auraient pas hésité à le faire passer pour le vilain petit canard en aggravant les scandales le concernant, notamment lorsqu’il était adolescent. Des mensonges, selon le frère de William, qui ont fait les choux gras des tabloïds britannique qui ont donc pu écrire que le prince Harry était un « junkie patenté » qui « sortai[t] tout juste d'une cure de désintox ». L’information, à l’époque, était accompagnée d’une photo de lui près d’un centre de désintoxication. Pour le prince Harry, cela n’est que manigance car il s’était effectivement rendu dans cet établissement quelques mois plus tôt dans le cadre de ses actions caritatives : « J'étais écœuré, horrifié. J'imaginais tout le monde, mes compatriotes partout dans le pays, en train de lire ces bobards – et d'y croire » Il ajoute qu’il était « dévasté à l'idée que tout cela était en partie l'œuvre de [s]a propre famille, de [s]on propre père et de [s]a future belle-mère ».
Ce que le prince Harry regrette amèrement,...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi