Le prince Harry "obsédé par lui-même" : son ex balance sur ses "névroses"

·1 min de lecture

Dans un ouvrage signé Robert Lacey, "Battle of Brothers", sorti en octobre 2020, on découvre une facette du prince Harry pour le moins préoccupante...

Il a longtemps été le vilain petit canard de la famille royale, enchainant les frasques, entre déguisement nazi, strip tease à Las Vegas, et autres coups de gueule contre les paparazzi. Et jusqu'au début de sa relation avec Meghan Markle, le prince Harry avait encore des colères noires, qu'il maitrisait plutôt mal.

Son ex ne supportait pas le «cirque autour de lui»

C'est la raison pour laquelle le fils de Lady Di et du prince Charles s'est orienté vers la thérapie. Tout récemment, dans son docu-série «The me you can't see», il révèle comment il a traité son stress post traumatique, et se souvient de ses crises d'angoisses.

Lui qui dit avoir vécu «un cauchemar (...) entre l'âge de 28 et 32 ans", confie : «Je paniquais à chaque fois que je montais dans une voiture ou que je voyais une caméra». Une «anxiété sévère» qui n'avait pas échappé à son ex, Cressida Bonas. Elle qui a partagé sa vie pendant 2 ans, entre 2012 et 2014, l'avait quitté parce qu'elle n'était pas prête à supporter le «cirque autour de lui» (comprenez le battage médiatique).

Si elle ne voulait pas être au centre de toute cette attention, elle avait quand même remarqué que les flashes des photographes avaient un effet amplifié sur le prince Harry.

«Un jeune homme endommagé et obsédé par lui-même»

Au point où, selon le biographe Robert Lacey, auteur d'un livre sur Harry et son frère, William «Battle of Brothers", elle avait «fini par...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles