Publicité

Priscilla Majani, condamnée à de la prison pour avoir voulu protéger sa fille

Priscilla Majani, condamnée à de la prison pour avoir voulu protéger sa fille - Adobe Stock
Priscilla Majani, condamnée à de la prison pour avoir voulu protéger sa fille - Adobe Stock

Partie en cavale avec sa fille pendant onze ans, accusant son ex-conjoint d'avoir violé son enfant, Priscilla Majani a finalement été condamnée en appel à deux ans et neuf mois de prison ferme ce 4 janvier. Mais la mère est soutenue largement sur les réseaux sociaux.

Onze ans durant, Priscilla Majani est restée une mère en cavale, fuyant à l'étranger avec son enfant de 5 ans à l'époque. C'est parce qu'elle accusait son ancien conjoint et père de sa fille, d'avoir violé cette dernière, qu'elle a fui en 2011, après le classement sans suite de la plainte qu'elle avait déposée. Si un examen gynécologique avait été jugé non concluant en 2011, Camille, aujourd'hui âgée de 17 ans, soutient la version des faits défendue par sa mère.

Ce 4 janvier, Priscilla Majani, 48 ans, a finalement été condamnée par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à deux ans et neuf mois de prison ferme pour "soustraction d'enfant". "Priscilla Majani s'est placée dans la toute-puissance, en s'arrogeant le droit de disposer de la vie de l'enfant du couple au mépris total des droits du père, et alors même que l'enfant n'avait, à l'époque de la dénonciation, pas de perturbation affective dans sa relation avec son père", a précisément formulé l'arrêt de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, rapporte Le Monde.

C'est notamment le "traumatisme de la fille" qui a été mis en exergue durant ce jugement. En outre, placée en détention, Priscilla Majani est aujourd'hui privée de droits civiques, civils et de famille pendant trois ans, et condamnée à verser 30 000 euros à son ex-époux, Alain Chauvet, au titre du préjudice moral.

En septembre 2022, elle avait déjà été condamnée par le tribunal correctionnel de Toulon à cinq ans de prison. C'est notamment en Suisse...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi l'annulation de "1899" pourrait être une erreur historique de Netflix
"Tu te sens tellement vide" : Caroline Garcia se confie sur l'enfer de la boulimie
L'une des meilleures séries des années 2000 débarque en intégralité sur OCS