Prix Goncourt 2021 : Mohamed Mbougar Sarr récompensé pour « La plus secrète mémoire des hommes »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mercredi, les jurés du prix Goncourt ont sacré l’écrivain Mohamed Mbougar Sarr, au restaurant Drouant à Paris.

Il figurait parmi les grands favoris de cette édition 2021, aux côtés de Christine Angot, Sorj Chalandon et Louis-Philippe Dalembert. Ce mercredi 3 novembre, le prix Goncourt a été décerné à l’écrivain Mohamed Mbougar Sarr pour « La plus secrète mémoire des hommes » (éditions Philippe Rey). Un roman qui s'inspire du destin maudit de l'écrivain malien Yambo Oulologuem. Succédant à Hervé Le Tellier, dont le roman « L'Anomalie » avait été primé l'année dernière, il devient à 31 ans le premier écrivain d'Afrique subsaharienne à être consacré par le prestigieux prix littéraire. « Je ressens beaucoup de joie. Tout simplement. Il n’y a pas d’âge en littérature. On peut arriver très jeune, ou à 67 ans, à 30 ans, à 70 ans et pourtant être très ancien », a-t-il confié dans le restaurant Drouant, où se déroulait comme chaque année la remise des prix.

« Avec ce jeune auteur, on est revenu aux fondamentaux du testament du Goncourt. 31 ans, quelques livres devant lui. Espérons que le Goncourt ne lui coupera pas son désir de poursuivre », a commenté Philippe Claudel, membre du jury.

Lire aussi : Amélie Nothomb, entretien intime

Le prix Renaudot pour Amélie Nothomb

Quelques minutes seulement après l’annonce du prix Goncourt, c’est le jury du prix Renaudot qui a dévoilé son palmarès ce mercredi, récompensant cette année l'écrivaine belge Amélie Nothomb pour son dernier livre baptisé « Premier sang » (éditions Albin...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles