Publicité

Prix de l'énergie, taux du LEP, péages d'autoroutes : tout ce qui change au 1er février 2024

Le 1er février 2024, des changements sont à prévoir dans la vie quotidienne des Français, dans les domaines de l'énergie, de la mobilité ou de l'épargne. Femme Actuelle vous récapitule tout ce qu'il faut savoir sur ces nouveautés qui devraient vous concerner. À commencer par une nouvelle hausse du prix de l'électricité à prévoir, en fonction des heures creuses et heures pleines. Il faudra s'y faire : les tarifs vont augmenter de 9,8% pour les 9,3 millions de ménages ayant opté pour ce mode de tarification, contre 8,6% pour les 10,6 millions de Français au tarif de base. Une hausse de près de 10% donc, alors que la facture avait déjà pris 15% de hausse en février 2023, puis 10% en août 2023. Selon les estimations de Bercy, les Français se chauffant au gaz et résidant en appartement devront payer 4,50 euros supplémentaires par mois, contre 8,30 pour ceux qui se chauffent à l'électricité.

Au 1er février 2024, les fournisseurs de gaz devraient baisser leur prix en vertu de la baisse du prix repère du gaz fixé par la Commission de régulation de l’énergie. Les tarifs réglementés n'existent plus depuis juillet 2023, mais les prix repères peuvent servir d'indicateur pour les 12 millions de foyers ayant opté pour cette énergie. Les détenteurs d'un Livret d'épargne populaire (LEP), un placement dédié aux personnes à revenus modestes, pouvaient jusqu'alors bénéficier d'un taux d'intérêt de 6%, mais à compter du 1er septembre 2024, ce taux descend à 5%, en raison du recul de l'inflation. Pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite