Le producteur des Beatles révèle pourquoi il les a signés même s’ils n’étaient pas ‘brillants’

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
The Beatles credit:Bang Showbiz
The Beatles credit:Bang Showbiz

George Martin est connu pour avoir fait signer les Beatles et ce dernier raconte, dans une vidéo, la raison pour laquelle il a cru en les quatre Anglais.

Giles Martin, le fils du légendaire producteur, a partagé sur Twitter un clip dans lequel son feu père explique à sa petite-fille pourquoi il a décidé de les faire signer sur un label même s’ils n’étaient pas « brillants ».

Quand il a entendu parler du nom du groupe, il a vite trouvé que c’était un nom « débile » et que personne ne voudrait écouter un groupe avec un nom pareil.

Il a déclaré à sa petite-fille : « Quand j’ai écouté ce qu’ils faisaient, c’était ok mais pas brillant. C’était ok tu vois, donc je me suis dit, ‘Pourquoi devrais-je être intéressé par ce que je vois ?’ »

Il a continué : « Cependant, la magie a commencé à opérer quand j’ai appris à les connaître car c’était des gens tellement biens. Ils étaient drôles, ils étaient très intelligents et c’est le genre de personne avec lequel tu voulais être. Je me suis dit que si je pensais cela d’eux, les gens en penseraient de même et donc qu’ils deviendraient populaires. »

Surnommé le « cinquième Beatle, le producteur s’est éteint en mars 2016 à l’âge de 90 ans et Paul McCartney avait rendu hommage à son « ami ».

Il avait déclaré à cette époque : « Il a guidé la carrière des Beatles avec tellement de brio et de bonne humeur qu’il est devenu un ami proche de moi et ma famille. Si quelqu’un devait être le cinquième Beatle, c’est bien lui. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles