Publicité

Produits aux fausses origines françaises : vers plus de contrôles pour éviter les arnaques

Ces derniers temps, le quotidien n’est pas évident pour la population française, qui subit de plein fouet l’inflation (avec des répercussions sur le prix moyen du panier de courses alimentaires) et la hausse du coût de la vie. Un problème qui touche également les agriculteurs (qui ont récemment manifesté pour de meilleures conditions de travail), les apiculteurs, et les fournisseurs de la grande distribution de manière plus générale, qui doivent en plus faire face à de redoutables négociations, pas toujours en leur faveur. Les dernières négociations entre la grande distribution et les grandes marques n’ont d’ailleurs pas abouti à grand-chose et parfois même à de la concurrence déloyale. Il faut dire que dernièrement, dans les rayons de supermarchés, les arnaques aux faux produits d’origine française sont de plus en plus nombreuses et surtout redoutables. Elles jouent sur l'ambiguïté, et n’hésitent pas à mettre en avant la provenance et/ou la production française à travers un petit drapeau français, une carte de la France ou d’autres choses encore au moindre élément qui en provient (sans que ce ne soit le cas pour le reste des ingrédients). Compotes, cordons-bleus, farine, céréales, confiture… Rien n’est épargné et il est difficile de repérer les arnaques.

Conscient de ce problème “inacceptable”, qui se fait “au détriment de la production de nos agriculteurs”, mais qui induit aussi en erreur le consommateur, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a assuré de nombreux contrôles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite