Publicité

Les propos "Not All Men" de Florence Foresti ne passent pas auprès des féministes

"On croit rêver de devoir presque s'excuser d'aimer les hommes en ce moment". Dans une interview pour Le Parisien, la comédienne Florence Foresti a livré des propos qui ont suscité une vive polémique dans les rangs féministes. A juste titre.

Ce sont des propos pour le moins étonnants qu'a tenus l'humoriste Florence Foresti dans une interview pour Le Parisien, parue ce 26 septembre. Elle y évoque son nouveau spectacle, intitulé Boys Boys Boys, et ce qui l'a poussée à écrire autour des hommes. D'ailleurs, à la fin du show, elle le scande : "j'aime les hommes".

"Ce passage, il m'est venu au moment de l'écriture, quand je laissais mes pensées divaguer, quand j'étais nourrie aussi par la colère de voir des hommes autour de moi être critiqués sans raison. J'ai essayé de convoquer tous mes souvenirs, pourquoi j'aime les hommes et ce qu'ils m'ont apporté dans la vie", explique Florence Foresti au quotidien. "Oui, ça sonne un peu comme un truc subversif, on s'est amusé avec ça : on croit rêver de devoir presque s'excuser d'aimer les hommes en ce moment."

Des mots qu'elle réitère, cette fois dans une interview pour Paris Match, affirmant : "Les hommes ? La majorité sont féministes, doux, remplis d'amour". Ah.

Un "vieux discours qui fait des féministes des harpies misandres"

Sur les réseaux sociaux, l'heure est à une certaine indignation. La philosophe féministe et prof de science politique Camille Froidevaux-Metterie déplore par exemple que Florence Foresti porte "ce vieux discours qui fait des féministes des harpies misandres..." Le journaliste Fabien Randanne taxe de son côté la comédienne d'"égérie du #NotAllMen".

Plus loin dans l'entretien, l'héroïne d'Hollywood...

Lire la suite

VIDÉO - "Je ne voulais pas d'enfants" : Florence Foresti fait de rares confidences sur sa fille et son rôle de mère

À lire aussi

Au Bangladesh, elle mène une marche féministe jusqu'au foyer de son futur mari
Porno féministe, âgisme dans le X... La réalisatrice Olympe de G. nous livre son expérience
Pieuvres, révolution et féminisme : 6 romans à rattraper cet été