Publicité

Prosopométamorphopsie : quel est ce trouble rare qui déforme la perception des visages ?

Vous avez déjà entendu parler de prosopagnosie, ce trouble dont Brad Pitt a indiqué être atteint ? Ce terme vient des mots grecs “prosopon”, qui signifie “visage”, et “gnôsis”, qui veut dire “reconnaissance”. La prosopagnosie empêche ainsi ceux qui en sont atteint de reconnaître les visages. Et il ne s’agit pas du seul trouble impactant la façon de voir les visages. Venant des mots grecs “prosopo” (“visage”) et “métamorphopsie”, qui fait référence aux distorsions visuelles, la prosopométamorphopsie (PMO) est un trouble qui déforme la perception des visages. Dans un article publié dans la revue scientifique The Lancet, des chercheurs de l’université de Dartmouth (Etats-Unis), se sont intéressés à cette pathologie rare.

La prosopométamorphopsie peut prendre différentes formes, comme l’explique Brad Duchaine, professeur de sciences psychologiques et cérébrales et chercheur principal du Social Perception Lab de Dartmouth, sur son site dédié à ce trouble.

La distorsion visuelle peut ainsi affecter la forme, la taille, la couleur et la position des traits du visage et peut durer des jours, des semaines ou même des années. Il est précisé que la prosopométamorphopsie du visage entier ("full-face PMO") et l'hémi-prosopométamorphopsie ("hemi-PMO") sont les deux sous-types les plus courants de ce trouble.

Si les causes de la prosopométamorphopsie ne sont pas claires, Brad Duchaine explique sur son site que des anomalies dans les lobes occipital et temporal, les régions du cerveau utilisés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite