Comment protéger ses données en ligne

·1 min de lecture

Nos infos personnelles sont trop souvent utilisées sans notre consentement. Comment préserver notre confidentialité ?

Cerner les enjeux

Préserver nos données personnelles, ce n'est pas seulement empêcher le partage de celles-ci à des fins de ciblage publicitaire. De Cambridge Analytica (la société américaine qui utilisa les données de 87 millions d'utilisateurs Facebook pour influencer les intentions de vote aux États-Unis entre 2014 et 2016) à Muslim Pro, cette application de prière accusée d'avoir vendu les géolocalisations de milliers de musulmans à l'armée américaine, les scandales se multiplient autour du commerce de données dites « sensibles » (santé, religion, opinion politique…). Aux États-Unis, des cabinets de recrutement, des assurances ou des banques les utilisent pour trier les candidats ou fixer leurs taux. En France, depuis le 13 février, un algorithme permet à l'administration fiscale de scruter les réseaux sociaux des contribuables. Tandis que de nouvelles applis surfant sur la précarité étudiante proposent aux jeunes de monnayer leurs données personnelles contre cinq euros par mois. « Protéger nos données, c'est avant tout prendre conscience de l'impact que peut avoir le partage de celles-ci sur notre avenir », alerte Esther Onfroy, ingénieure spécialisée en cybersécurité.

À lire aussi >> Les astuces de pros pour bien tenir votre budget vacances

Adopter les bons réflexes 

Depuis trois ans, les sites Internet européens sont soumis au RGPD (Règlement général de la protection des données), leur imposant de communiquer de façon...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles