Publicité : le dispositif “Oui Pub” mettra-t-il fin au gaspillage de papier dans vos boîtes aux lettres ?

Adobe Stock / Pixel-Shot

Publicité pour des jouets, des vêtements ou encore du bricolage … à l'approche des fêtes, les magazines publicitaires peuvent tout bonnement saturer nos boîtes aux lettres. Si certains scrutent les prospectus à la recherche de bons plans, beaucoup finissent directement à la poubelle. Pour éviter ce destin tragique (et fastidieux) mais aussi réduire le traitement des déchets, la loi climat et résilience de 2021 vient encadrer la distribution des publicités avec un nouvel outil : “Oui Pub”. Le dispositif programmé à l’article 21 de la loi instaure une obligation de consentement du ménage. Ce dernier doit accepter explicitement de revoir des publicités dans sa boîte aux lettres, à l’aide d’un autocollant “Oui Pub”. Il viendrait remplacer le “Stop Pub” que vous utilisez peut-être déjà.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Habitation

Si le dispositif “Oui Pub” est une reprise partielle de la Convention citoyenne pour le climat, il n’est pas encore généralisé. Onze communes dont Bordeaux, Grenoble Métropole et Nancy ont répondu à un appel à manifestation pour tenter l’expérience. Depuis le 1er septembre, c’est-à-dire trois mois après avoir été informés de la mesure, les habitants concernés ne reçoivent plus de publicité s’ils n’ont pas apposé ce fameux sticker.

Une première étape qui pourrait cependant prendre de l’ampleur. Pour toucher jusqu’à 2,6 millions d’habitants, le décret du 28 novembre intègre Troyes Champagne Métropole, la communauté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Enseignement privé : gare aux clauses abusives et aux fausses promesses
Chauffage : quel est ce dispositif proposé gratuitement qui permet de faire des économies sur sa facture ?
Ryanair : une dispute pendant un vol Tanger-Toulouse se termine en bagarre sur le tarmac
Vers un investissement du prince héritier d'Arabie Saoudite dans Credit Suisse First Boston ?
Twitter : qui se cache derrière "Teacher Li", le compte qui informe sur la contestation en Chine ?