Qu’est-ce que la technique du homard intérieur pour apprendre à dire non ?

©iStock

La nouvelle année sera-t-elle l’occasion de se recentrer ? D’apprendre à poser nos limites pour prioriser notre bien-être ? Et si on y parvenait grâce à une métaphore originale… et animalière ?

Trouver son équilibre intérieur grâce à une métaphore animale. C’est possible selon la coach de vie Becky Hall, interviewée par « Stylist ». Alors que l’hiver se prolonge et que la dépression saisonnière s’installe, prendre soin de sa santé mentale peut sembler compliqué, voir insurmontable. Mais d’après la spécialiste, une technique peut nous aider à surpasserle mois de janvier et même le tourner à notre avantage… à condition d’avoir un peu d’imagination. Ce serait le moment idéal pour faire appel à notre « homard intérieur ». Un homard ? Quel rapport avec la santé mentale ?

Lire aussi >>  Bien-être : les 5 obstacles qui empêchent les Français d’être heureux

Construire une coquille

En réalité, cette métaphore est plutôt simple à comprendre. « Faire le homard », c'est prendre le temps de s'accorder un peu de recul et de développer une coquille, qui nous protégera lorsque l’on relèvera les défis futurs. Nous sommes très souvent sollicités, que ce soit au travail, avec nos proches, ou notre famille, mais nous ne prenons pas assez de temps pour nous ressourcer. En plus de ces sollicitations s’ajoutent les pressions de tous les jours et l’impression de ne pas être à la hauteur.

Pour invoquer notre « homard intérieur », Becky Hall suggère à « Stylist » d'identifier les choses qui nous font du bien, comme une balade en solitaire, une sortie entre ami·es, un atelier créatif... Mais...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi