Publicité

Quels sont les effets de la dépression sur le corps ?

On estime que près d’une personne sur cinq a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie : des chiffres qui font de cette pathologie psychique l’une des plus fréquentes, d’après l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Présentant des intensités et des étiologies particulièrement hétérogènes, l’état dépressif peut lourdement impacter la santé. En parallèle du trouble de l’humeur et de la souffrance psychologique, des signes somatiques complètent généralement le tableau clinique.

Les personnes souffrant de dépression peuvent, dans certains cas, présenter une atteinte psychomotrice majeure qui va se caractériser par un ralentissement des gestes, des mouvements, voire des expressions non verbales (hypomimie). L’élan vital semble s’être éteint, et la personne dépressive devra lutter contre une inertie physique parfois très envahissante. Chaque déplacement devient laborieux, les gestes sont restreints et les membres figés. Les interactions avec autrui se font plus lentes, car le patient a besoin de mobiliser sa pensée pour pouvoir répondre et parler. Il choisit souvent des phrases courtes qui ne requièrent pas un développement intellectuel complexe.

Près de 85 % des personnes déprimées souffrent d’insomnie. Ce trouble du sommeil très fréquent dans ce cadre se manifeste principalement par des difficultés d’endormissement, des réveils intempestifs et durables au cours de la nuit, ainsi que par un réveil matinal précoce. Bien que plus rare (entre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite