Publicité

Réforme des retraites: Macron adresse une main tendue aux syndicats

Lors d’un sommet à Bruxelles le vendredi 24 mars, le chef de l’Etat a été interrogé sur la crise sociale qui secoue le pays depuis plusieurs mois. Il s’est dit prêt à échanger avec les syndicats.

Alors que les manifestations se poursuivent un peu partout en France, Emmanuel Macron semble disposé à apaiser les tensions avec la population. Pour preuve, il a tendu la main aux syndicats.

« J'ai moi-même indiqué mercredi notre disponibilité à avancer sur des sujets comme l'usure professionnelle, les fins de carrière, les reconversions, les conditions de travail, les rémunérations dans certaines branches. Je suis à la disposition de l'intersyndicale si elle souhaite venir me rencontrer pour avancer sur tous ses sujets », a indiqué le président français. Un changement de ton qui apparait nécessaire après plusieurs mois de mobilisations contre la réforme des retraites.

Cependant, il ne compte pas effectuer de retour en arrière sur la réforme des retraites. Celle-ci est actuellement étudiée par le Conseil constitutionnel, qui devrait rendre sa décision d’ici un mois. D’ici là, le chef de l’Etat a tout intérêt à tenter d’apaiser les tensions entre le gouvernement et la rue.

L'intersyndicale ne répondra pas à la main tendue du chef de l'Etat

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a souhaité « un temps de dialogue » avec le président. Un cadre de la CGT, quant à lui, estime que cet appel « ne vaut pas le coup ». Selon les informations de France Télévisions, l’intersyndicale ne répondra pas au chef de l’Etat.

Le 8 mars dernier pourtant, les syndicats avaient sollicité le président pour rétablir le dialogue....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi