Publicité

Régime : ces aliments qui favorisent la culotte de cheval

Les Oméga-6 : cacahuètes, huile de tournesol et maïs

Les oméga-6, présents dans des aliments tels que les cacahuètes, l'huile de tournesol ou le maïs, sont des acides gras qui, lorsqu'ils sont consommés en excès, peuvent favoriser l'inflammation et contribuer à l'accumulation de graisse localisée.

Le sucre : un complice à éviter

Le sucre contribue à la formation de la culotte de cheval. Les sucres ajoutés, les produits sucrés et les aliments transformés peuvent stimuler la rétention d'eau, donnant à cette zone du corps un aspect cellulitique. Limiter la consommation de sucre et opter pour des alternatives moins raffinées sont des choix bénéfiques.

Le sel : un facteur de rétention d'eau

Une consommation élevée de sel peut favoriser la rétention d'eau, contribuant ainsi à l'aspect gonflé de la culotte de cheval. Surveiller et réduire les apports en sel, en choisissant des alternatives moins salées et en évitant les aliments transformés riches en sodium.

L'slcool : un autre facteur à considérer

L'alcool, bien que souvent apprécié socialement, peut également jouer un rôle dans la formation de la culotte de cheval. Les boissons alcoolisées peuvent contribuer à la rétention d'eau et apporter des calories vides. Réduire la consommation d'alcool et choisir des alternatives plus saines peuvent aider à minimiser les effets néfastes sur la silhouette.

Les graisses saturées : à limiter

Certaines sources de graisses saturées, présentes (...)

Lire la suite sur Closer

Etienne Daho papa : pourquoi n’a-t-il aucun contact avec son fils ?
Astrologie 2024 : le signe du Verseau aura-t-il de la chance en février ?
Mort de Matthew Perry : Jennifer Aniston et George Clooney à couteaux tirés ? Cette révélation qui interroge
Prince William : "Rentrer dans...", ces mots de son frère Harry au sujet de Kate Middleton qui l'ont mis hors de lui
Brigitte Macron tirée à quatre épingles : cette remarque cocasse d’une candidate des 12 Coup de midi à la première dame