Publicité

Régime : cette fausse bonne idée peut vous faire prendre du poids au lieu d'en perdre

Il est essentiel de comprendre comment bien les intégrer à votre alimentation pour éviter des effets indésirables sur votre poids.

Éviter de manger un fruit l'estomac vide

Certains experts en nutrition avertissent que manger un fruit seul en dehors des repas peut entraîner une prise de poids à long terme. Le fructose, contenu dans les fruits, est rapidement assimilé sur un estomac vide. Si l'énergie générée n'est pas dépensée, les sucres peuvent être stockés sous forme de graisses, contribuant ainsi à la prise de poids. La clé est d'associer la consommation de fruits à des moments spécifiques pour maximiser leurs bienfaits sans compromettre votre poids.

Moments de consommer un fruit

Il est recommandé de consommer un fruit avant un repas ou dans les 20 minutes qui suivent un repas. Cette approche permet de profiter des nutriments sans risquer des effets néfastes sur le poids. Si vous optez pour un fruit en guise de goûter, envisagez de le combiner avec du yaourt ou du fromage blanc pour ralentir l'absorption des sucres.

Limiter la consommation

La quantité de fruits que vous consommez est également cruciale. En raison de leur teneur en sucre, il est conseillé de limiter votre consommation à trois fruits par jour. Le foie traite le fructose, mais ses capacités d'assimilation sont limitées. Un excès de sucre peut être transformé en graisse pour le stockage. Il est donc important de surveiller la quantité de fruits consommée pour éviter une (...)

Lire la suite sur Closer

"Vous me regardez comme si…" : échange tendu entre Christophe Dechavanne et Sonia Devillers, froid sur le plateau
"Elle est partie…" : comment Roxane, la fille de Gérard Depardieu, vit-elle les accusations de viol contre son père ?
Cheveux épais : ces quatre pièges à éviter absolument
"Un peu de lumière…" : Stéphane Bern se livre sur le message de prompt rétablissement de Harry à Kate
Kate Middleton hospitalisée : et si ça profitait à Beatrice et Eugenie ? Les confidences de Stéphane Bern