Publicité

Réseaux sociaux : TikTok porte plainte contre le Montana après l’interdiction de son utilisation

TikTok poursuit en justice le Montana, premier État américain à bannir l’application.

TikTok, bannie par le Montana, contre-attaque. Le réseau social, filiale du groupe chinois ByteDance, a, sans surprise, porté plainte, lundi 23 mai 2023, contre le Montana, l'État américain qui a promulgué la semaine dernière une loi pour bannir l'application l'année prochaine.

Cette interdiction « enfreint la constitution des États-Unis de multiples façons », affirme l'entreprise, et notamment le premier amendement qui garantit la « liberté d'expression », argue le document consulté par l'AFP. « TikTok exerce son jugement éditorial, un droit protégé par la Constitution, pour diffuser et promouvoir des contenus créés par des tiers », indiquent les avocats de l'entreprise. Ils font aussi valoir que l'État américain n'a pas le pouvoir légal de bannir l'application pour des motifs de sécurité nationale, un sujet qui relève de l'État fédéral. La plainte évoque en outre un principe d'équité. « Au lieu de réguler les réseaux sociaux en général, la loi bannit TikTok, et seulement TikTok pour des raisons punitives (...) fondées sur des inquiétudes spéculatives au sujet de la sécurité des données et de la modération des contenus », argumentent les juristes.

Lire aussi >> Netflix et TikTok interdits des téléphones des fonctionnaires français

Espionnage et manipulation ?

Le parlement du Montana a adopté mi-avril un texte qui ordonne aux magasins d'applications mobiles (Apple et Google) de ne plus distribuer...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi