Publicité

Résilier un abonnement : pourquoi ce sera plus facile à partir de juin ?

Service de vidéos en ligne, opérateurs téléphoniques, salle de sport… Nombreux sont les abonnements auxquels nous avons souscrit. Pour y adhérer, ça ne prend pas plus de 10 minutes, mais pour se désabonner, la tâche devient plus compliquée, ne serait-ce que pour comprendre la procédure à suivre. Et parfois, l’usage d’un courrier recommandé se révèle nécessaire. Bonne nouvelle, d’ici le 1er juin 2023 les entreprises faciliteront les conditions de résiliation d’un abonnement, en permettant à leurs abonnés d’accéder à un bouton "résiliation" en trois clics ou moins.

Cette mesure, votée le 16 août 2022 dans la loi sur les "mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat", entre en vigueur le 1er juin 2023. Les professionnels devront donc proposer à leurs clients une résiliation aussi facile que l'inscription. Avec l’obligation de créer un bouton "se désabonner", clairement identifié et facile à trouver. Une fois le contrat résilié, l’entreprise devra confirmer la démarche au consommateur puis notifier à ce dernier la date de fin du contrat et les effets de la résiliation. Mais lisez attentivement les petites lignes de votre contrat. Si votre abonnement a une durée d'engagement minimale, il faudra en attendre la fin pour le résilier sans frais.

Ce dispositif s’appliquera à tous les types d’abonnements et pas uniquement à ceux souscrits sur Internet. Les fournisseurs Internet, d’électricité ou de gaz, les opérateurs téléphoniques, les assureurs, les salles de sport, les abonnements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite