Publicité

Rachid M’Barki : avant son licenciement de "BFMTV", il avait déjà dérapé à l'antenne !

Coup d’éclat chez BFMTV. C’est ce jeudi 23 février matin, lors d’une conférence de presse que Marc-Olivier Fogiel, le Directeur Général de BFMTV a annoncé le licenciement immédiat de Rachid M’Barki. Cette sanction a été prise à la suite d’un audit sur des soupçons d’ingérence du présentateur télé. Depuis le lancement de la chaîne d’informations en continu en 2005, Rachid M’Barki était l’un des journalistes phares de BFMTV. Il était chargé des émissions d’informations diffusées en fin de soirée. Sa carrière lui a permis de présenter d’autres émissions cultes comme Faites entrer l’accusé diffusée depuis 2020 sur les ondes de RMC Story. Selon les informations publiées par nos confrères de Gala ce vendredi 24 février, l’ancien présentateur de BFMTV avait déjà dérapé à l’antenne.

Les faits se sont déroulés en direct à l’antenne le 21 mars 2012. Dans le cadre de l’affaire Mohammed Merah, terroriste de plusieurs attentats à Montauban et Toulouse, l’ancien présentateur de BFMTV avait prononcé ces mots : “Cela reste encore à confirmer, mais le forcené a été interpellé. Cette affaire est terminée.” L’information était erronée car Mohammed Merah était isolé dans son appartement. Cette erreur avait été regrettable, comme l’avait précisé précédemment Hervé Béroud, l’ancien directeur de la rédaction de BFMTV auprès de nos confrères de Télé Loisirs : "Tout le monde peut faire des erreurs. C’est un professionnel qui traite des sujets liés à la police, depuis fort longtemps, il nous donne très (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite