Publicité

Raideurs matinales : quelles sont les causes à envisager et que faire ? Les conseils d'un rhumatologue

Si l’on est généralement en forme après une bonne nuit de sommeil, le lever peut être une épreuve pour certaines personnes qui souffrent de raideurs matinales. “Le patient a la sensation d’être rouillé le matin au réveil puis les articulations se délient normalement au cours de la journée”, explique le Pr Sellam. “Ces raideurs peuvent durer quelques minutes ou au contraire perdurer pendant plusieurs heures sans que le patient ne se se dérouille vraiment”, ajoute-t-il. Il est alors difficile pour le patient de se lever, de s’habiller et d’accomplir les gestes du quotidien.

“Cette sensation de raideur matinale est causée par tous les types de rhumatismes”, énonce d'emblée le rhumatologue. Ces raideurs peuvent ainsi être causées par l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde, la fibromyalgie, l'arthrite, la spondylarthrite ankylosante. “La durée de la raideur varie selon le type de rhumatisme. Dans le cas de l'arthrose, elle est généralement de courte durée : de quelques secondes à 5 minutes. Par contre s’il s’agit de raideurs matinales provoquées par la polyarthrite, elles durent souvent plus de 30 minutes”, explique le Pr Sellam.

Ces raideurs matinales peuvent toucher toutes les articulations : les poignets, les chevilles, les épaules, les genoux, les doigts, les hanches, le rachis, etc. On parle de raideur matinale, mais cette sensation désagréable peut également survenir après une longue période de repos ou d’immobilité (un long trajet en voiture, un spectacle, etc.)

Le premier traitement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite