Publicité

Regret parental : 5 à 14 % des parents regrettent d’avoir fait des enfants

© PeopleImages / iStock

De nombreux parents regrettent d’avoir fait des enfants. Un sentiment qui peut être lié à différents facteurs.

Le tabou autour du regret parental se lève progressivement. Dans son livre « Mal de mères », l’autrice Stéphanie Thomas donne la parole à une dizaine de femmes qui aiment profondément leurs enfants, mais auraient préféré ne pas les avoir. Un sentiment que partagent de nombreux parents, si l’on en croit une nouvelle étude, menée par une équipe de chercheur·ses basée à l’université catholique de Louvain en Belgique.

Lire aussi >>  « Je n’arrive pas à dire "mon fils" » : ces mères qui regrettent d’avoir eu des enfants

Épuisement parental, dépression

Selon les résultats de ces travaux, publiés le 5 octobre 2023, 5 à 14 % des parents regrettent leur décision d’avoir fait des enfants, dans les pays développés. Si elles pouvaient remonter le temps, ces mêmes personnes choisiraient de ne pas avoir d’enfant. « Même si une telle situation peut avoir de graves conséquences sur l’ensemble du système familial, nos connaissances sur les causes et les conséquences du regret d’être parent sont très limitées. Au-delà de l’éventuel tabou, un facteur certainement responsable du faible nombre d’études sur le regret d’être parent est le manque de questionnaires permettant d’en mesurer la gravité », soulignent les expert·es. Pour y remédier, ces dernier·es ont mis au point une nouvelle grille d’évaluation : l’échelle du regret parental. Cette forme de questionnaire a été traduite en trois langues – le polonais, le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi