Publicité

La reine Élisabeth "savait qu'elle n'atteindrait jamais 100 ans comme sa mère"

Queen Elizabeth II - Windsor Castle 2021 - Avalon
Queen Elizabeth II - Windsor Castle 2021 - Avalon


La reine Élisabeth aurait su, dans les derniers jours de sa vie, qu'elle n'atteindrait jamais son centième anniversaire.
La monarque est décédée le 8 septembre 2022 à l'âge de 96 ans et un nouveau livre affirment qu'elle souffrait de "multiples" problèmes de santé mais qu'elle "s'est éclipsée" et a connu une mort sans douleur.
La biographie "Charles III : New King, New Court : The Inside Story" par l'expert royal Robert Hardman ajoute que la Reine avait l'intention d'être entourée de sa famille et de créer plus de souvenirs avec ses proches avant sa mort.
Un ami a raconté à l'auteur les derniers jours de la reine : "Elle s'était rendu compte que le pronostic médical signifiait qu'elle n'allait pas imiter sa mère et atteindre 100 ans, et elle était donc déterminée à tirer le meilleur de cette dernière année. Elle s'est assurée de recevoir toute la famille pendant l'été afin que les plus jeunes, en particulier, gardent de bons souvenirs d'elle".
Une note rédigée par le secrétaire privé de la Reine, Edward Young, a confirmé que la Reine s'était "éteinte doucement" à Balmoral, mais un ami proche de la famille a déclaré que la cause exacte de son décès ne sera jamais connue, car elle souffrait de multiples problèmes en 2022.
Edward a déclaré dans sa note sur son décès, qui est maintenant conservée dans les archives royales : "Très paisible. Dans son sommeil. Elle s'est éteinte doucement. De vieillesse. Elle n'aurait eu conscience de rien. Il n'y a pas eu de douleur".