• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Renaissance : Beyoncé retire le sample de Kelis

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Beyoncé a retiré une « interpolation » du tube de 2003 de Kelis, Milkshake, du titre Energy, présent sur son album Renaissance.

Kelis a reproché à Beyoncé ainsi qu’à Pharrell Williams et Chad Hugo, qui ont signé et produit Milkshake et sa chanson Get Along with You de 1999, de ne pas l'avoir prévenue avant d'interpoler les deux chansons sur Energy.

On parle d'interpolation lorsqu'une chanson fait référence à une autre, au lieu d’un sample direct. L’accroche « la la la » de Milkshake était initialement utilisée en arrière-plan vers la fin de Energy, mais elle a été retirée. Cependant, l'interpolation de la batterie de Get Along with You est toujours présente sur le morceau.

Les mises à jour ont été remarquées sur les services de streaming, notamment Spotify, Tidal et Apple Music, mardi soir.

Sur les réseaux sociaux, Kelis avait reproché à Beyoncé de lui avoir manqué de respect en n'ayant pas eu la « décence commune » de la contacter au sujet des interpolations. Cependant, la superstar de la pop n’était pas tenue d’obtenir la permission de Kelis, car elle n’a pas écrit les chansons et n’en possède pas les droits d’auteur. Williams et Hugo, qui ont signé les deux titres de Kelis, sont crédités sur Energy.

C’est la deuxième mise à jour que Beyoncé apporte à Renaissance depuis sa sortie vendredi. Elle a également supprimé du morceau Heated un mot jugé péjoratif pour les personnes atteintes de paralysie cérébrale spastique.

Monica Lewinsky a profité de toutes ces « corrections » pour demander à la chanteuse d'envisager de modifier un texte de sa chanson Partition de 2013, qui fait référence à sa tristement célèbre liaison avec Bill Clinton, alors président des États-Unis. En partageant un article sur les mises à jour des chansons de Beyoncé, elle a tweeté : « Hmm, pendant qu'on y est... #Partition. » Le morceau contient les paroles suivantes : « Il a bouclé tous mes boutons, il a déchiré mon chemisier/ Il a Monica Lewinskié tout sur ma robe. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles