Publicité

"Les Rencontres du Papotin" : une journaliste bouleversée par le témoignage de Ginette Kolinka, rescapée de la Shoah.

C’est un témoignage qui en a ému plus d’un. Exceptionnellement, les Rencontres du Papotin n’ont pas reçu une personnalité issue du milieu artistique. Le samedi 9 mars 2024, les journalistes de la rédaction de France 2 ont rencontré Ginette Kolinka. Âgée de 99 ans, elle est l’une des dernières rescapées de la Shoah. Pendant une demi-heure, elle a raconté l’horreur qu’elle a vécu dans le camp d’Auschwitz-Birkenau. Face aux journalistes captivés par son récit, elle détaille le froid glacial quotidien, l’omniprésence des chambres à gaz, ou encore l’assassinat de son père et de son petit frère. À sa sortie, elle ne pesait plus que 26 kilos. Selon elle, sa survie ne tient seulement qu’à un miracle. "L’entretien n’a pas été plus difficile à préparer qu’un autre, mais la charge émotionnelle était particulière" a confié à Télé-Loisirs Jérôme Lament, co-producteur de l’émission. En effet, l’émotion était palpable.

Si l’ensemble de la rédaction était très ému face au récit de Ginette Kolinka, Claire semblait profondément bouleversée. Elle a tenté de prendre la parole, mais, submergée par l’émotion, elle a été incapable de prendre la parole. "Non... J'abandonne. Je n'ai plus envie de poser des questions, non merci..." a-t-elle dit. "On traverse beaucoup d'émotion" la rassure alors le psychologue et passeur de parole entre les journalistes, Julien Banchillon. Claire a alors réussi à dépasser son émotion et à questionner son invitée sur sa vie. "Qu’est-ce que cela vous fait d’avoir vécu pendant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite