1 / 7

Restos à domicile : qui délivre à Paris et en région ?

Certes, le confinement nous a tous poussés à revenir en cuisine, à remettre les mains dans la farine et à mitonner, en famille, de bons petits plats de saison. Mais nos restaurants favoris nous manquent. Pire, ils n’ont plus aucune rentrée d’argent. Alors pour maintenir le lien, garder leurs équipes et soutenir, par la même occasion, les petits producteurs qui les fournissaient, beaucoup se lancent dans les menus à emporter voire livrés à domicile. Une aubaine pour les gourmets qui, en passant commande, s’assurent aussi qu’en temps voulu, leur « cantine » préférée rouvrira ses portes.A noter plusieurs comptes instagram référencent déjà les établissements (boutiques ou restaurants, qui se lancent dans le take away ou la livraison : @parabereforum, @platderesistance, @victuailles.paris ou encore la carte interactive des take away à Paris dont on trouve le lien sur le compte de la journaliste Mina Soundiram @minasndrm

Restos à domicile : qui délivre à Paris et en région ?

Néobistrots et tables étoilées se lancent dans les menus à emporter ou à se faire livrer. Nos (très) bons plans à Paris et en province.Certes, le confinement nous a tous poussés à revenir en cuisine, à remettre les mains dans la farine et à mitonner, en famille, de bons petits plats de saison. Mais nos restaurants favoris nous manquent. Pire, ils n’ont plus aucune rentrée d’argent. Alors pour maintenir le lien, garder leurs équipes et soutenir, par la même occasion, les petits producteurs qui les fournissaient, beaucoup se lancent dans les menus à emporter voire livrés à domicile. Une aubaine pour les gourmets qui, en passant commande, s’assurent aussi qu’en temps voulu, leur « cantine » préférée rouvrira ses portes.A noter plusieurs comptes instagram référencent déjà les établissements (boutiques ou restaurants, qui se lancent dans le take away ou la livraison : @parabereforum, @platderesistance, @victuailles.paris ou encore la carte interactive des take away à Paris dont on trouve le lien sur le compte de la journaliste Mina Soundiram @minasndrm