Publicité

Restrictions d’eau : découvrez les départements déjà concernés

La France manque d'eau et les effets se font déjà ressentir. Le mois de février 2023 a été marqué par un record de sécheresse, avec une absence de véritables précipitations pendant plus de 30 jours. Conséquence de ce déficit de pluviométrie : les nappes phréatiques ne peuvent pas se recharger, alors que la période hivernale est cruciale, notamment pour irriguer les terres agricoles. Ce phénomène météo peut entraîner un assèchement des cours d'eau, des difficultés à approvisionner les populations en eau potable ou augmenter les risques d'incendie. Depuis le 22 février 2023, quatre départements ont été concernés une alerte renforcée, soit le 4e niveau de gravité sur 5, ce qui implique des restrictions d'eau sur tout ou une partie du territoire. Comme l'a annoncé le ministère de la Transition écologique, il s'agit de l'Isère, du Var, des Bouches-du-Rhône et des Pyrénées-Orientales. La Savoie est pour sa part au niveau de vigilance.

En quoi consistent les restrictions d'eau ? Les préfets peuvent appeler les Français à la sobriété dans leur consommation d'eau potable. Des mesures graduelles peuvent être prises pour réduire l'usage de l'arrosage domestique des pelouses, le nettoyage des voitures ou le remplissage des piscines privées, en fonction du niveau de gravité de la sécheresse au sein des départements. À l'heure actuelle, "tous les clignotants sont au rouge", a alerté le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu dans les colonnes du JDD, dimanche 27 février 2023. Il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite