Publicité

« Le Retour » : du 100% Corsini, avec ses qualités et ses défauts

Le synopsis

Khédidja travaille pour une famille parisienne aisée qui lui propose de s’occuper des enfants le temps d’un été en Corse. L’opportunité pour elle de retourner avec ses filles, Jessica et Farah, sur cette île qu’elles ont quittée quinze ans plus tôt dans des circonstances tragiques. Alors que Khédidja se débat avec ses souvenirs, les deux adolescentes se laissent aller à toutes les tentations estivales : rencontres inattendues, 400 coups, premières expériences amoureuses. Ce voyage sera l’occasion pour elles de découvrir une partie cachée de leur histoire.

La critique (2/5)

Deuxième représentante française en sélection officielle après Maïwenn, Catherine Corsini revient après le succès de « La Fracture » pour un film qui lui ressemble. C’est autant son point fort que son point faible, à force de brasser les thématiques, qui dit beaucoup de choses mais passe à côté de l’essentiel. Dans ce portrait d’une famille retrouvant la Corse qu’elle avait déjà connue auparavant, les fractures ne sont pas dites mais encore douloureuses. Un père mystérieusement disparu, une mère noire babysitter d’un temps, (Aïssatou Diallo Sagna, révélée dans « La Fracture » et qui confirme son aisance à l’écran) et ses deux filles qui s’éveillent à la vie, un racisme non assumé, le droit à la différence, l’insularité corse et même la gauche caviar d’un autre temps… Tout s’entrechoque plus ou moins heureusement dans ce film d’ambiance, kaléidoscope de nos petits renoncements et de l’incon...


Lire la suite sur ParisMatch