Une retraitée qui voulait compléter sa pension doit désormais 22.000 euros au fisc

PIXABAY

Ancienne employée de La Poste, Nicole touche depuis 12 ans une pension de retraite de 900 euros. Étant donné que le montant de sa pension n'était pas assez élevé pour garder le rythme de vie auquel elle avait adapté ses habitudes financières, la sexagénaire a exercé divers métiers à temps partiel. C'est un cumul parfaitement légal, mais qui comprend des règles assez complexes. Aujourd'hui, avec ses 900 euros de pension de retraite, Nicole doit 22 000 euros au Trésor public. Pour expliquer son calvaire et les difficultés en ce qui concerne la compréhension de la déclarations aux impôts du cumul emploi partiel - retraite, la retraitée a reçu chez elle les caméras de BFMTV le dimanche 22 janvier 2023.

Le cumul d'un emploi partiel en plus de sa retraite est tout à fait légal, mais il est soumis à une réglementation bien particulière et doit surtout ne pas dépasser un montant bien précis. D'ailleurs, de nombreux retraités qui cherchent à consolider leurs fins de mois par une nouvelle activité se sont de nombreuses fois exposés aux foudres des impôts… Pour Nicole, tout s'est passé très vite. En septembre 2022, elle reçoit un titre de perception d'un montant de 17.357 euros qu'elle est censée régler le 15 novembre 2022. Quelques jours plus tard, elle reçoit un second courrier du Trésor Public, qui cette fois lui réclame 5.604 euros. Une situation à laquelle elle n'a aucune réponse et surtout, aucun moyen de régler l'addition très très salée. Au micro de BFMTV, le 22 janvier 2023, elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite