Publicité

Retraites complémentaires Agirc-Arrco au 1er mars 2024 : votre pension va-t-elle connaître une hausse ou une baisse ?

Chaque année, 26 millions de salariés du privé cotisent à l'Agirc-Arrco, qui verse près de 90 milliards d'euros à plus de 13 millions d'anciens salariés du secteur privé. Souvenez-vous, c'est en novembre 2023 que les retraites complémentaire avaient connu leur dernière revalorisation, à hauteur de 4,9 %. Trois mois plus tard, l'Agirc-Arrco s'apprête à connaître une nouvelle actualisation, cette fois-ci attendue au 1er mars 2024. Seulement attention, tous les 13 millions des anciens cadres et salariés du privé ne sont pas concernés. Explications.

Plusieurs bénéficiaires de l'Agirc-Arrco vont voir leur retraite complémentaire évoluer en ce mois de mars 2024, comme l'annonce la retraite complémentaire dans une note publiée son site. Seulement si en novembre la revalorisation était provoquée par l'inflation, cette fois-ci il n'en est rien. Cette nouvelle évolution est corrélée aux prélèvements sociaux obligatoires (CSG, CRDS, cotisation maladie, CASA), qui sont déterminés selon le dernier avis d'impôt sur le revenu (revenu fiscal de référence et nombre de parts). Autrement dit, votre pension de retraite va subir un changement en mars relatif au taux de CSG (contribution sociale généralisée) de chacun.

Pour rappel, la CSG est prélevée sur plusieurs revenus bruts, dont les revenus de remplacement dans laquelle figure la pension de retraite. Cet impôt proportionnel diffère selon le revenu fiscal de référence (RFR) du retraité. Soit ce dernier est exonéré du prélèvement, soit il est soumis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite