Publicité

Richard Berry accusé d'inceste : sa fille Coline maintient ses déclarations et déclare ne plus rien attendre de son père

En février 2021, dans les colonnes du Monde, Coline Berry-Rojtman avait créé l'effroi en déclarant avoir été victime de violences sexuelles de la part de son père, Richard Berry et de Jeane Manson. Les faits présumés se seraient déroulés lorsqu'elle était mineure entre 1984 et 1985 au domicile de son père, qui vivait alors avec Jeane Manson. Mardi 5 décembre 2023, la Cour de cassation a cassé la condamnation de Coline Berry-Rojtman pour diffamation envers son ex-belle-mère Jeane Manson et a renvoyé le dossier devant la cour d'appel de Lyon. Le 9 décembre, la victime présumée s'est rendue sur le plateau de BFMTV pour réagir à cette décision de justice. "Je suis soulagée, mais vigilante car il y aura un nouvel appel", a-t-elle ainsi déclaré avant d'ajouter : "C'était hallucinant qu'on puisse porter plainte contre moi alors que j'ai simplement dénoncé des faits dont j'étais victime". Concernant la plainte déposée par Coline Berry-Rojtman contre son père qu'elle accuse d'inceste, elle a été classée sans suite le 31 août 2022 pour cause de prescription.

"Même si des faits sont prescrits, ils peuvent être qualifiés. Moi, ils ont été qualifiés", a réagi l'accusatrice. "Il y a deux choses, c'est sa dénégation et les faits. Les faits, je vis avec malgré tout et je me construis avec, comme je peux, dans la douleur. Pour ses dénégations, je lui ai tendu la main des dizaines de fois", a-t-elle encore déclaré pour revenir sur le fait que son père, le comédien Richard Berry, a toujours nié les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite