Publicité

Rihanna, Margot Robbie, Sofia Richie… comme elles, on succombe au "Recession Brunette", la coloration trendy qui va enchanter notre hiver

À chaque changement de saison, de nouvelles tendances capillaires font leur apparition. Si nous avons normalement l'habitude de voir les cheveux s'éclaircir à l'arrivée de l'été, aujourd’hui, c’est tout le contraire. Les personnes brunes peuvent enfin se réjouir, car cette nouvelle tendance les met à l’honneur. Si elles sont souvent laissées sur le côté, aujourd’hui, c’est tout autre chose. Quant aux chevelures blondes, cette tendance est un appel à changer de couleur. En effet, le "recession brunette" entre dans la danse et cette tendance va mélanger le blond au retour au brun. Rihanna, Margot Robbie ou encore Sofia Richie ont, elles aussi, succombé.

Qu'est-ce que le "recession brunette" ?

Venant des États-Unis, la tendance "recession brunette" ou "brune en récession" fait référence à l'évolution vers les cheveux bruns naturels. Et selon les coiffeurs, cette tendance nous viendrait des côtes australiennes. En effet, c'est le coût élevé d'être blonde et de le rester qui pousse un nombre croissant de femmes à renoncer à conserver leur blondeur et à céder subtilement leurs mèches blondes pour une chevelure brune. La brune en récession peut donc continuer de rester blonde, ouf ! Mais elle s'économise l'entretien des racines et de la patine qui doivent se faire au moins tous les deux à trois mois pour une couleur authentique. Cette tendance capillaire est moins liée aux goûts personnels et à l’influence des célébrités qu’à la (...)

Lire la suite sur Grazia

Neptune Waves : voici comment réaliser la coiffure préférée des stars en ce moment
Ce soin visage et corps qui augmente l’hydratation de la peau de plus de 150 % va nous sauver cet hiver
Voici les brosses (qu’on possède tous) dont il faut se débarrasser fissa pour ne pas endommager notre chevelure
4 questions pour trancher et vous aider à décider si vous seriez plus heureux célibataire
Selon une étude, voici l’heure précise à laquelle le grignotage devient trop néfaste !