Publicité

Oscars 2024 : Robert Downey Jr remercie sa femme d'avoir sauvé "l'animal hargneux" qu'il était, et évoque son enfance difficile

Consécration pour Robert Downey Jr. Ce dimanche 10 mars 2024, l'acteur a remporté l'Oscar du meilleur second rôle pour sa performance dans le film "Oppenheimer". Son discours, riche en émotions, était une véritable déclaration d'amour à sa femme, Susan.

Robert Downey Jr and Susan Downey attending the Vanity Fair Oscar Party held at the Wallis Annenberg Center for the Performing Arts in Beverly Hills, Los Angeles, California, USA. Picture date: Sunday March 10, 2024. (Photo by Doug Peters/PA Images via Getty Images)
Oscars 2024 : Robert Downey Jr remercie sa femme d'avoir sauvé "l'animal hargneux" qu'il était, et évoque son enfance difficile. (Photo by Doug Peters/PA Images via Getty Images)

Ce dimanche 10 mars 2024, à l'occasion des Oscars, le film "Oppenheimer" a fait une véritable razzia. Le long-métrage signé Christopher Nolan repart avec sept statuettes : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur pour Cillian Murphy, meilleure photographie, meilleure musique, meilleur montage, et enfin, meilleur acteur dans un second rôle pour Robert Downey Jr. Un véritable sacre pour le comédien, qui revient de loin.

Vidéo. Robert Downey Jr se souvient de son premier baiser à l’écran : ' Je n'étais même pas sûr de savoir comment embrasser'

Le discours émouvant de Robert Downey Jr

Invité sur la scène de la cérémonie, Robert Downey Jr n'a pas caché son émotion en prenant la parole. "Je voudrais remercier ma terrible enfance et l’Académie – dans cet ordre", a-t-il plaisanté en introduction, avant de rendre un hommage poignant à son épouse : "J'aimerais remercier mon vétérinaire – je voulais dire ma femme, Susan Downey, là-bas. Elle m'a trouvé quand j'étais un animal hargneux et elle m'a ramené à la vie grâce à son amour. C'est la raison pour laquelle je suis là."

Le comédien n'a jamais dissimulé son passé compliqué. Dès son enfance, il a été confronté à la drogue, notamment par le biais de son propre père. À l’âge de six ans, il buvait du vin blanc et fumait de la marijuana à la maison, encouragé par son père. À huit ans, il était déjà toxicomane. Robert Downey Senior l'avait d'ailleurs lui-même reconnu, ainsi que le rappelle le Guardian : "Je lui ai dit qu'il devrait essayer au lieu de boire du vin, et je lui ai tendu un joint. Et soudain, j’ai su que j’avais commis une erreur terrible et stupide… donner une bouffée d’herbe à un petit enfant juste pour être drôle."

De son côté, Robert Downey Jr avait confié à The New Breed : "Quand mon père et moi prenions de la drogue ensemble, c'était comme s'il essayait de m'exprimer son amour de la seule manière qu'il connaissait."

Une rencontre qui lui a sauvé la vie

Robert Downey Jr a fait plusieurs séjours en cure de désintoxication, mais aussi en prison. Sa carrière en a souffert, sans surprise. Mais, en 2003, sur le tournage de "Gothika", il fait une rencontre qui va tout changer : celle de Susan Levin, productrice, qui deviendra son épouse. Dans une interview accordée à Harper's Bazaar en 2009, cette dernière évoquait l'ultimatum qu'elle lui avait lancé au début de leur relation : elle, ou la drogue. Un déclic pour le comédien. Quelques jours plus tard, il jette sa drogue dans l'océan, et décide de devenir sobre pour de bon. "Je pense qu'il a vu ce que nous avions", se réjouissait-elle.

Aujourd'hui, cela fait 21 ans que Robert Downey Jr est sobre, 19 ans qu'il est marié. Et l'acteur est fier du chemin parcouru. "Quand j’avais 15 ans, je voulais être Peter O’Toole. Quand j'avais 25 ans, j'ai travaillé pour Richard Attenbourgh et Anthony Hopkins. Quand j’avais 35 ans, j’ai finalement compris pourquoi Richard pensait que Tony serait un meilleur modèle pour moi que Peter", a-t-il confié au public des Oscars.

"À 42 ans, j’ai tourné deux films pour Guy Ritchie et j’ai appris à réaliser de grands films hollywoodiens avec une touche civile britannique. J'ai ensuite joué un gars nommé Tony dans le MCU (en référence au personnage d'Iron Man, ndlr) pendant environ 12 ans. Et puis récemment, ce mec, Chris Nolan m'a suggéré d'essayer une approche discrète comme un ultime effort pour peut-être ressusciter ma crédibilité en déclin. Je partage donc cela avec mes collègues nominés, cela a été une année exceptionnelle", conclut-il. Une belle année, mais aussi une belle reprise après une longue traversée du désert.

Vidéo. Robert Downey Jr : retour sur la carrière d'une star à tout fer !

A lire aussi

>> Robert Downey Jr. pense qu'il serait en prison s'il n'était pas devenu acteur

>> Robert Downey Jr reste sain d'esprit grâce au café

>> Robert Downey Jr. pense qu'Oppenheimer pourrait lancer un "cinéma fiscalement responsable"