Publicité

Rosiers : faites ce geste avant fin janvier pour une floraison spectaculaire au printemps

Janvier est l’un des mois les plus froids de l’année et l’hiver bat de son plein. Entre gel, neige, pluie, vent… Il n’est pas rare de déserter son jardin ! Pourtant, si l’on peut penser que janvier est un mois mort au jardin, il n’en est rien ! Certes, c’est un mois plus calme et votre to-do list risque d’être moins chargée qu’au printemps mais elle n’est pas vide néanmoins ! Il faut, par exemple, vous occuper de vos rosiers si vous souhaitez observer de spectaculaires roses au printemps.

Rosiers : ce qu’il faut faire en janvier

Cela peut paraître surprenant, mais janvier est en réalité un mois propice à de nombreuses plantations et semis, comme les fraisiers, par exemple. C’est aussi le cas des rosiers, qui doivent bel et bien être plantés le premier mois de l’année ! En effet, en plein cœur de l’hiver, les rosiers sont en période de dormance. Cela permet aux racines d’avoir le temps de s’ancrer profondément et durablement dans le sol avant d’entrer en phase active de croissance et devoir donner toute leur énergie au développement de la plante. Ainsi, vos rosiers seront plus robustes et plus résistants : ils produiront alors de magnifiques fleurs par dizaine au printemps, sans trop d’efforts !

Rosiers : comment les planter

Les rosiers, en mottes ou en racines nues, doivent être mis en terre hors des périodes de gel : surveillez attentivement la météo ! Choisissez un emplacement ensoleillé, avec minimum 6 heures de soleil direct par jour. Évitez de replanter des rosiers...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison