Publicité

Sédentarité chez les femmes : rester quotidiennement assise pendant cette durée augmenterait le risque de décès, selon une étude

Il est important de pratiquer une activité physique, même minime, au quotidien, afin de ne pas être sédentaire. La sédentarité correspond au temps passé immobile, assis, ou couché, sans faire de mouvement conduisant à une dépense d'énergie. C’est la quatrième cause de décès prématuré dans le monde selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Par ailleurs, 31% de la population mondiale ne pratiquerait pas la quantité recommandée d’activité physique pour protéger sa santé, selon de récentes estimations relayées par l’OMS. En effet, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande notamment aux plus de 65 ans d’exercer une activité physique d’intensité modérée au moins 30 minutes par jour, ou une activité d’intensité élevée pendant 15 minutes par jour. Cette activité physique régulière peut se traduire par des déplacements à pieds, ou encore par la montée des escaliers.

Une étude publiée le 27 février 2024 dans le Journal of the American Heart Association s’est penchée sur l’association entre le temps passé assis et le risque de décès, en analysant les mesures de la position assise et de l’activité quotidienne sur huit ans de plus de 6.000 femmes âgées de 63 à 99 ans, recueillies par des dispositifs de hanches portés par les participantes. Ce dispositif est le premier à pouvoir examiner le temps total passé assis et la durée des périodes assises, en relation avec le risque de décès. En effet, les chercheurs rappellent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite