Publicité

Le Sénat vote la loi régulant les pratiques des influenceurs

Le Sénat a voté à l’unanimité en première lecture la proposition de loi visant à réguler les pratiques commerciales des influenceurs. Députés et sénateurs doivent maintenant s’accorder sur une version commune du texte.

C’était au tour des sénateurs de se prononcer sur la proposition de loi visant à mieux encadrer l'activité des influenceurs et lutter contre les dérives sur les réseaux sociaux. Les Sages ont adopté à l'unanimité en première lecture cette proposition de loi visant à mieux encadrer l'activité des influenceurs et lutter contre les dérives sur les réseaux sociaux. Au programme de ce texte notamment, un renforcement des sanctions et de nouvelles interdictions.

Députés et sénateurs doivent désormais s'accorder en commission mixte sanitaire sur une version commune de ce texte transpartisan, soutenu par Bercy, qui donne un cadre légal aux influenceurs et interdit certaines pratiques. La loi s’appliquerait ainsi aux 150 000 influenceurs présents en France, dont 15% seulement exerceraient cette activité à temps plein. Devenus pour certains de véritables stars des réseaux sociaux avec leurs millions d'abonnés, les influenceurs ont souvent une force de frappe considérable et peuvent grandement orienter les comportements de leurs fans, en particulier les plus jeunes qui sont aussi les plus vulnérables face aux potentielles arnaques.

Un milieu sous le feu des critiques

L’été dernier, les révélations du rappeur Booba avaient dévoilé au grand jour les pratiques peu scrupuleuses de ceux qu’il surnomme dorénavant les « influvoleurs ». L’artiste s’en était pris à la papesse des influenceurs Magali Berdah, dont l’agence d’influence...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi