Publicité

“On s’est retrouvés assis par terre” : l'improbable pique-nique froid de collégiens privés de cantine

C'est un repas peu ragoûtant dont les élèves du collège Paul-Fort se souviendront longtemps… Mais pas pour les bonnes raisons. Mardi 8 novembre 2022, les 880 collégiens de cet établissement scolaire de Montlhéry (Essonne) ont dû, bien malgré eux, manger à même le sol de leur gymnase. En cause : la fermeture de leur cantine par arrêté municipal, après la visite de la commission communale de sécurité contre les risques d’incendie et de panique. Faute de restaurant scolaire opérationnel, les ados ont dû se contenter d'un bien maigre pique-nique froid, comme le rapporte Le Parisien, mercredi 9 novembre 2022. Au menu entrée-plat-dessert du déjeuner : "une tartinade à la tomate, une barquette de thon et de légumes, une compote de pommes et un morceau de pain". Pas de quoi sustenter les enfants, qui ne se sont pas faits prier pour fustiger leurs conditions d'accueil. "Il n’y avait ni table ni chaise. On s’est retrouvés assis par terre, comme on pouvait, collés au mur", a témoigné une collégienne de 3e auprès de nos confrères.

Au-delà de cet incident somme toute anodin, le véritable problème du collège réside dans ses sureffectifs d'élèves inscrits. Comme l'explique Le Parisien, les enseignants alertent sur le manque de moyens alloués face à un nombre de collégiens demi-pensionnaires supérieur aux capacités d'accueil de la cantine en temps normal. Résultat : quand ils peuvent effectivement manger au restaurant scolaire, c'est au pas de course, avec un roulement toutes les dix minutes pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite