Publicité

Sabbat d'Imbolc, le 1er février : comment célébrer le début du printemps des sorcières ?

Dans la roue de l'année, la fête d'Imbolc est située entre Yule (Noël et solstice d'hiver) et Ostara (equinoxe de printemps). Le sabbat d'Imbolc marque donc le début du printemps ésotérique. Ce mot signifie "in milk" et marque la période de la naissance des veaux et de celle de la traite, dont le lait symbolise la fin d'un long hiver. Dans certaines régions, on verse sur le sol le lait de la première traite, pour encourager la vie nouvelle à éclore. Ce jour est aussi connu sous le nom de Oiemealg, Chandeleur, jour de Birgid (ou Brigid déesse enceinte grâce au Soleil), fête de la lumière croissante, fête des flambeaux, fête des perce-neige, fête des marmottes... Au coeur du mois du Verseau, c'est un jour de célébration, l'un des plus importants de l'année pour les sorcières et les sorciers; il marque le début de l'année. En 2024, Imbolc tombe le 1er février. Comme vous le verrez dans notre diaporama dédié à la roue de l'année, face à lui façon miroir, on trouve le sabbah de Lugnasad, un autre moment magique à célébrer.

Les rites célébrés permettent de "nettoyer" les scories du passé. C'est un moment de purification et d'exorcisation. Toutes les énergies peuvent être renouvelées. Devenue Chandeleur avec les chrétiens, cette fête marque la fin du règne de la destruction et annonce les premiers signes du printemps. Elle célèbre le réveil de la Terre et le pouvoir du Soleil de faire germer les graines. L'hiver est au plus froid, mais en même temps, les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite