Publicité

Samuel Paty : ses proches sont "en colère, déçus, très frustrés" après les condamnations de six collégiens

"La sanction n'est pas à la hauteur." Pour Virginie Le Roy, l'avocate de la famille de Samuel Paty, la déception est grande. Vendredi 8 décembre 2023, le tribunal pour enfants a rendu son verdict trois ans après l'assassinat du professeur, poignardé puis décapité le 16 octobre 2020 à la sortie de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Six anciens collégiens ont été condamnés à des peines allant de quatorze mois de prison avec sursis à six mois de prison ferme, aménagées sous bracelet électronique. Cinq d'entre eux étaient jugés pour "association de malfaiteurs en vue de préparer des violences aggravées", la sixième pour "dénonciation calomnieuse". À la sortie du tribunal, l'avocate de la famille de Samuel Paty a évoqué "beaucoup de déception", comme le rapporte notamment BFMTV. "Des réponses ont manqué pour la famille. La sanction n'est pas à la hauteur", a estimé Virginie Le Roy. Selon elle, les parents et la sœur du professeur tué à 47 ans sont "en colère, déçus, très frustrés".

"Un homme décapité dans une rue, ce n'est pas rien. On est en France, on était en 2020. Malheureusement, je ne vois pas aujourd'hui ce sursaut unanime de l'institution judiciaire, je ne vois pas cette révolte. Je ne vois pas ce stop et je ne vois pas ce signal pour dire : attention, on ne fait pas ça même si on est mineur", a encore regretté Me Virginie Le Roy. L'avocate est notamment revenue sur la condamnation à 18 mois de prison, avec sursis probatoire, de la collégienne qui avait affirmé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite