Publicité

Sang dans les urines : les différentes causes possibles et quand s’inquiéter

La présence de sang dans les urines peut toucher un patient de tout âge, et quel que soit son sexe. Les causes les plus fréquentes d’hématurie diffèrent cependant selon l’âge de la personne concernée. La gravité varie d’un cas à un autre, comme le précise l’Association française d’urologie sur son site : « il s’agit dans la plupart des cas de pathologies bénignes, il faut toujours garder à l’esprit que cela peut révéler un problème plus grave comme un cancer de la vessie, notamment si on est fumeur. ».

Lorsqu’une personne est en bonne santé, son urine est d’une couleur jaune pâle et dégage peu d’odeur. Si l’urine évacuée devient rosâtre ou se teinte de rouge, cela peut être révélateur d’un saignement qui a lieu en amont, au niveau de la vessie ou de l’urètre, ou même au niveau des reins ou des uretères. Il faut savoir que la présence de sang dans les urines ne s’accompagne pas toujours d’autres symptômes significatifs, comme une forte douleur lors de la miction ou de la fièvre. Il est néanmoins important de ne pas ignorer ce symptôme, et d’en rechercher rapidement la cause pour éviter des complications.

Dans de nombreux cas, la présence de sang dans les urines s’explique par une infection urinaire. Si l’infection urinaire est localisée au niveau de la vessie, il y a une grande probabilité qu’il s’agisse d’une cystite. Si c’est le cas, le patient ressentira d’autres symptômes, en parallèle de l’hématurie. Ameli, le site internet de l’Assurance maladie, indique qu’en plus de la présence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite