Publicité

La santé auditive des moins de 10 ans inquiète les spécialistes

Une enquête menée par l’Ifop alerte sur la santé auditive des enfants de moins de 10 ans. L’étude a été publiée à l’occasion de la journée nationale de l’audition prévue ce jeudi 9 mars.

14% des parents auraient déjà consulté un ORL pour des problèmes auditifs chez leurs enfants. L’étude fait état d’une hausse des cas de bourdonnements ou de sifflements chez les moins de 10 ans. Ces symptômes peuvent être liés à des otites, mais aussi à des expositions à une trop forte intensité sonore, alerte l’Ifop dans son étude menée pour l’association JNA (journée nationale de l’audition).

Cette enquête officielle est la première à s’intéresser à la santé auditive des plus jeunes. « Jusqu’alors, on s’intéressait toujours aux adultes. C’est la première fois que l’on a une photographie de la santé auditive à cet âge-là », explique au « Parisien » Jean-Luc Puel, président de l’association, directeur de recherche à l’Inserm et organisateur de la journée nationale.

Lire aussi >> Quand la santé des enfants devient un luxe

L’intensité sonore

40% des moins de 10 ans utilisent un casque ou des écouteurs au moins une heure par jour, alerte l’enquête. Le problème étant que les enfants disposent d’un conduit auditif plus court que celui des adultes, le son qui traverse leur tympan est donc plus agressif pour leurs oreilles. Les spécialistes déconseillent d’en faire une utilisation prolongée.

Les enfants peuvent être exposés à de fortes intensités sonores, d’autant plus que les parents ont plus de mal à surveiller le volume d’écoute. 20% d’entre eux reconnaissent ne jamais...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi