Publicité

Santé : le gouvernement veut « systématiser » le carnet de santé numérique

Si le carnet de santé numérique a été automatiquement activé pour 65 millions de Français, ils sont encore très peu à l'avoir déjà consulté.

Ce mercredi 17 mai, le ministre de la Santé, François Braun a déclaré son intention de « systématiser » l’utilisation du carnet de santé numérique appelé « Mon Espace Santé » à l’issue d’une réunion avec des professionnels du numérique et de la santé. Dans cette nouvelle feuille de route pour le numérique en santé, de nombreux objectifs en lumière. Des objectifs à atteindre d’ici 2027. « La révolution que nous devons désormais réussir (...) c'est celle de la systématisation et de la démocratisation des usages du numérique en santé, pour qu'il se fasse une place dans le quotidien de nos concitoyens et des professionnels », a souligné le ministre de la Santé.

Les médecins de ville encore peu nombreux à l’utiliser

Ce carnet de santé numérique lancé depuis l’année 2022, est déjà opérationnel pour 65 millions des Français, et plus de 10 millions de documents y sont injectés tous les mois. Il est toutefois possible de s’opposer à son activation. Mais, après un an de mise en service, si les hôpitaux et les laboratoires d’analyses ont pris l’habitude de l’alimenter, les médecins de ville sont encore réticents à y déposer leurs ordonnances et autres documents médicaux. D’ici la fin de l’année 2024, le gouvernement vise 40 000 médecins ayant commencé à utiliser cette interface. Du côté des patients, seulement 8,4 millions de Français le partagent avec un soignant.

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi