Publicité

Sarah Ferguson est atteinte d'un cancer de la peau

Sarah Ferguson est à nouveau touchée par le cancer.

La duchesse d'York, qui a révélé le diagnostic de son cancer du sein en juin dernier, a reçu une nouvelle mauvaise nouvelle après avoir subi l'ablation et l'analyse de plusieurs grains de beauté.

« Après le diagnostic d'une forme précoce de cancer du sein cet été, Sarah, duchesse d'York, s'est vu diagnostiquer un mélanome malin, a déclaré son porte-parole dans un communiqué. Son dermatologue a demandé que plusieurs grains de beauté soient enlevés et analysés au moment où la duchesse subissait une chirurgie reconstructive après sa mastectomie, et l'un d'entre eux a été identifié comme étant cancéreux. »

Sarah Ferguson, qui a 64 ans, va maintenant subir des examens complémentaires pour déterminer si le mélanome malin a été détecté à un stade précoce. Le porte-parole de la duchesse d’York s’est voulu rassurant sur son « moral ». « Il est évident qu'un nouveau diagnostic si peu de temps après un traitement pour un cancer du sein a été pénible, mais la duchesse garde le moral », a précisé le communiqué.

Sarah Ferguson, par l’intermédiaire de son service de communication, a tenu à « remercier toute l'équipe médicale qui l'a soutenue, en particulier son dermatologue, dont la vigilance a permis de détecter la maladie à temps. »

Elle a aussi voulu que cette information personnelle éveille le public à une sensibilisation à la détection des cancers de la peau. « Elle estime que son expérience souligne l'importance de vérifier la taille, la forme, la couleur, la texture et l'apparition de nouveaux grains de beauté qui peuvent être le signe d'un mélanome », peut-on également lire dans le communiqué.

Le mélanome, qui représente 10% des cancers de la peau, est celui qui est en augmentation. La surexposition au rayons UV est le principal facteur de risques.

L'ex-épouse du prince Andrew, mère des princesses Beatrice et Eugenie, a subi une mastectomie simple – une opération consistant à retirer le sein – dans le cadre de son traitement contre le cancer l'année dernière. L'annonce de son mélanome intervient après celle concernant l’opération de chirurgie abdominale non spécifiée de la princesse de Galles, Catherine, et celle de la future intervention « bénigne » de la prostate du roi Charles III.